Prévisions ville par ville Pévisions département Prévisions 5 jours france Prévisions montagne Observations des metars Vigilance météo Statistiques Facebook Mobile


 
                                                                                                                                         
                                                                                                                                         
La tempête Joachim s'abat sur la France:

En plein dans la trajectoire d'un rail atlantique très dynamique, la France va voir défiler pendant plusieurs jours des dépressions actives à rythme régulier. La perturbation arrivée hier vers 17 h 00 par l'Ouest et qui concernera la France aujourd'hui, c'est la plus forte toute la série.

Appelé "JOACHIM", cette perturbation est née sur les côtes de Terre Neuve entre mardi et mercredi; Prise dans le rail atlantique, elle s'est ensuite dirigée droit vers notre pays qui lui est située en sortie du courant Jet. Son creusement s'est accentué lorsque cette dépression de surface a interagi avec l'anomalie de fort tourbillon en altitude, qui circulait au nord de ce courant-jet.

Centrée sur l'est du Cotentin à minuit par 980 HPA , elle génère à son passage de très forts rafales de vents et des trombes d'eaux.



Sur ces images satellite prises en milieu de matinée, on aperçoit nettement le centre de cette dépression qui est centré sur le Bénélux.
 



Cette tempête est arrivée jeudi soir par l'Ouest de la france (illustrée par cette carte Météo France de 1h30) accompagnée de fortes précipitations. Elle justifiait le déclenchement d'une vigilance orange.


 

Au petit matin, vers 6/7 heures , on relevait 43 mm à PLabennec (29), 47 mm à Aulnay de Saintonges (17), 58 mm à Quimper, 40 mm à Niort (79), 56 mm à Rupt sur Moselle (88), 40 mm à Bourgneuf en Retz (44) tombés en 24 heures, et 29 mm à Saint Jean de la Haize (50), 25 mmà Juziers (78), 28 mm à Crempigny Bonneguête (74) tombés en 12 heures.

La pluie est accompagnée de très fortes rafales de vent contrôlées à 136 km/h à Belle Ile (56), 134 km/h à Ouessant (29), 130km/h à la Pointe du Raz (29), 116 km/h à Brest (29), 114 km/h à Plabennec (29).



A minuit, la dépression est sur le Cotentin; A ce moment là, elle soulève des vagues de près de 11 m enregistrées par les bouées au large de Belle Ile en Mer (56), pour des hauteurs moyennes de 6 m. 



Au passage de la dépression, la pression chute rapidement comme l'illustre l'enregistrement du baromètre de Cherbourg-Maupertus



Sur le coup des 6 heures de matin, elle est centrée sur le Nord Pas de Calais par 970 HPA et la pressions continue à chuter.



A son passage, sur tout le nord de la France, la courbe de pression chute. Courbes également caractéristique des cyclone tropicaux mais en bien moins accentué bien sûr.




Depuis ce matin, si les vents ne faiblissent toujours pas sur l'Ouest, et se sont même renforcés à l'intérieur des terres . Entre 7h et 9h ce matin, les rafales soufflent désormais à 139 km/h sur l'île de Ré (17) et au Ballon de Servance (70), 133 km/h à Vernines (63), 132 km/h à Belle Ile (56), 131 km/h à l'Ile d'Yeu (85), 122 km/h à Saint Médard d'Aunis (17), 115 km/h à Nordheim (67), 109 km/h à Berg (67) et Chouilly (51), 104 km/h à Metz (57) et à Melle (79), 103km/h à Argenton sur Creuse (36), 102km/h à Poitiers-Biard (86), 100km/h à Niort Souche (79). Sur les Pyrénées, les rafales atteignent 164 km/h à Iraty (64).

Les vents entraînent de sérieuses perturbations sur tout le trafic aérien, surtout les aéroports de l'Ouest de la France (les aéroports parisiens n'étant que peu affectés), ainsi que sur le traffic ferroviaire, notament en direction de la Bretagne et sur la région Centre-Val de Loire où certaines lignes ont été fermées, envahies par des branches ou des arbres déracinés.Près de 400 000 foyers seront privés d'électricité au plus fort de la tempête.

Illustration aux Sables d'Olonnes (85)



Sur cette image satellite, on peu aperçevoir la très belle trouée de foehn sur la Limagne soufflée par des rafales de plus de 139 km/h à Clermont Ferrand et seulement 3 mm tombés pour la nuit.


 

A la mi journée, Les vent gagne la Suisse et l'Allemagne, mais ne perd pas en intensité.



Les vents soufflent encore à 117 km/h à La Dole au dessus de Genève dans le Jura Suisse, 135 km/h à Moleson, 144 km/h à Chasseral, 150 km/h à la Jungfrau, 156 km/h à Pilatus, 176 km/h à Saentis avec des precipitations sous forme de neige jusqu'à 1m17 en Suisse; 107 km/h à Stoetten, 137 km/h à Weinbiet, 157 km/h à Feldberg.



 

Et à son passage sur Berlin (Allemagne), la pression est encore plus base que sur le nord de la France!

Sur la France, la carte de Vigilance change, car après avoir touché les régions du centre du pays en milieux de matinée, les vents les plus forts se dirigent vers l'Est et se produisent souvent au passage de ce front particulièrement actif. 

On ainsi mesuré au plus fort jusqu'à cette mi journée 104 km/h à St-Nicolas (03), 100 km/h à Courepierre, 139km/h à Clermont-Ferrand et 212 km/h au sommet du Puy de Dôme (63), 102 km/H à Marcenat (15), 106km/h à Roanne et 110 km/h à St-Etienne Grand-Clos (42).....

 

...Sur l'Ouest et le Sud Ouest, 139 km/h à la pointe des Baleines ( Ile de Ré ), 119 km/h à Saint-Agnant (17), 118 km/h à Scillé (79) et Royan (17), 101 km/h à Felletin (23), 107 km/h à Poitiers (86), 110 km/h à Montalivet (33) et 120 km/h au Cap Ferret (33), 121 km/h à Palaminy (31), 111 km/h à Saint-Jean-De-Luz (64), 107 km/h à Millau (12), 105 km/h à Toulouse-Blagnac (31), 101 km/h à Tarbes (65)...

Illustration au Pouliguen (44)

... et dans le Nord Est 129km/h à Nevers, 127 km/h à Clamecy (58), 118 km/h à Evian, 105 km/h à Auxerre et 120 km/h à St-André (89), 109 km/h à St-Martin de la Mer et 104 km/h à Châtillon/Seine (21), 110 km/h à Autun et 122 km/h au Mont St-Vincent (71), 102 km/h à Douvaine et 113 km/h à Evian (74).

Avec le passage de la dépression, un foehn très important se met en place sur les hauteurs pyrénéenes et les températures franchissent la barre des 20° en milieu de journée comme on peut le constater sur la carte!

Une traine assez active s'installe à l'arrière de la tempête Joachim, apportant de l'air beaucoup plus froid avec une forte instabilité. Celles-ci apportent à la fois des trombes de pluie, de grésil et même de la neige sur l'extrême Nord de la France et toujours des vents soutenus. Les vents sont même parfois tempétueux au passage des lignes de grains sur les côtes Atlantiques, avec encore 115 km/h à Belle-Ile et la Pointe du Raz, 122 km/h sur l'Ile de Ré. A l'intérieur des terres, les rafales ne dépassent pas les 70 km/h, sauf sur hauteur où elles tournent autour des 130 km/h (130 à la Dôle à 1675 m, plus de 170 km/h sur les sommets alpins, tout particulièrement en Suisse). Pluie et neige signalées sur Pont Audemer (27), Chateaubriant (44), Plaisir et Saint Arnoult en Yvelines (78), Chalons sur Marne (51), Le Vernet (03), Saint Jean les Longuyon (54), Espalion (12)..... Orage sur Lanvéoc, Brest, Vraignes-lès-Hornoy (80), Menthon-Saint-Bernard (74), Concarneau (29), Bretenoux et Saint-Jean-Lespinasse (46).... 

La station nivose de Bellecote dans le massif de la Vanoise est explicite sur les intensités de ces chutes de neige !

Illustration de la situation à Orcières (05) et à Tignes (73).

En première partie de nuit, la situation demeure très agitée tandis que la tempête Joachim s'évacue par le Nord-Est de l'Allemagne. Avec des températures plus froides, la neige commence à descend de plus en plus vers le Sud et finit par présenter un petit cumul dès 500 à 600 m d'altitude. 

Les plus fortes rafales de vent se situe sur le Roussillon et sur les côtes du Var et la Corse avec 126 km/h à Ile Rousse, 158 km/h au Cap Corse, 128 km/h au Cap Sagro, 135 km/h à Bonifacio, 128 km/h à Porto Vecchio, 147 km/h à Port Vendres (66), 118 km/h à Saint Mandrier (83), 133 km/h au Mont Aigoual...

Regardez à présent le trajet de cette tempête depuis son arrivée par les cotes de l'Ouest jusqu'à son évacuation par l'Allemagne et la Pologne en cours de journée.

Côté températures, la tempête Joachim apportent avec elle un air très doux d'origine tropicale avec des valeurs qui atteignent déjà à 4h du matin 12 à 15° des côtes atlantiques au Val de Loire et jusqu'au bassin parisien.

En fin de matinée, l'air doux gagne l'Est de la France et le foehn fait grimper les températures à près de 20° au pied des Pyrénées. Pendant ce temps, le froid gagne les régions du Nord Ouest. La température perd 5 à 6° entre le milieu de nuit et la fin de matinée

En fin de journée, l'air froid a gagné le sud du pays, y compris sur les Pyrénées, et la neige tombe de plus en plus bas.

Les maximales atteignent des températures d'origine tropicale. Les températures atteignant jusqu'à 12.2° à Cambrai (62), 13.9° à Paray le Monial (71), 14.2° au Mans (72). Sur les Pyrénées, le passage de la tempête Joachim provoque un imposant effet de foehn, les maximales franchissent alors en fin de matinée la barre des 20°. Parmi les maximales les plus élevées, notons 18.8° à Auch (32), 19.2° à Pau (64), 20.2° à Oloron (64), 20.3° à Ger (64), 20.4° à Saint Girons (09), 20.6° à Luchon (31), 21.0° à Vic-en-Bigorre (65), 21.1° à Bazus-Aure (65-767m d'alt!), 21.2° à Pontacq (64) et à Campistrous (65-593m), 21.4° à Palamigny (31), 21.5° à Tarbes-Ossun (65), 22.6° à Castelnau-Magnoac (65), 23.0° à Clarac (31), 23.9° à Lomne(65)!

Les minimales atteignant en cours d'après midi  2.3° à Cambrai (62), 4.1° au Mans (72) et 3.7° à Saint Girons !

 Ce bulletin consacré à la tempête Joachim est à présent terminé.

Afficher la suite de cette page



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement